Compte-rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire le samedi 5 octobre 2013 à la Mairie de Reims


Cet artiicle reproduit celui de notre revue Nationale « FLORÉAL AN X » dans son numéro 97.


 
L’Association des Membres de la Légion d’Honneur décorés au Péril de Leur Vie s’est réunie en Assemblée Générale Ordinaire le samedi 5 octobre 2013 à 17 h 00 en la Mairie de Reims où la salle des fêtes avait été mise à notre disposition par Madame Adeline Hazan, maire.

Nous y avons été accueillis par monsieur Jean-Claude Laval, adjoint au maire qui, en quelques mots bien sentis, nous a souhaité la bienvenue à la fois à Reims et en son Hôtel de ville.

Après la vérification entre les Titulaires présents et les pouvoirs reçus, le Président de séance, le Vice-Amiral MARTIN, Président National, constate que le quorum est atteint et que l’assemblée peut donc valablement délibérer.

 

Allocution d’ouverture par le Vice-Amiral Christian Martin, Président National

 

« Commençons par dresser une sorte d’état des lieux de ce qui nous entoure.

S’agissant du monde.

Il y a quarante ans, Alain Peyrefitte a écrit un livre, « Quand la Chine s’éveillera ». Elle est réveillée et entreprend, comme prévu, la conquête du globe, principalement par la voie économique, en mettant à mal les industries et les commerces du reste du monde ;
les Amériques, celle du Nord d’où est venue la crise terrible qui a failli nous emporter, et celles du Sud, aux développements inégaux mais certains ;
l’Inde qui aspire à prendre une place prépondérante sur la planète ;
le Moyen-Orient, qui n’en finit pas de se ronger, et qui alimente les meutes qui rêvent de nous asservir ;
l’Afrique subsaharienne, qui n’en finit pas de cher¬cher un équilibre post-colonial ; et le Maghreb où, après le joug des dictatures, certains passent sans transition d’un printemps prometteur à un hiver menaçant ;
l’Europe, qui n’en finit pas de courir après une unité dont, pour l’heure, la solidarité ne fait pas partie,
la France, qui vient de vivre, et ce n’est pas fini, des bouleversements dans l’organisation de sa société.

Et les DPLV ?

Le constat est amer. Pendant trois-quarts de siècle, l’association a vécu sans à-coups et sans crainte de lendemains difficiles. Et puis les effectifs ont com¬mencé à fondre. En 2000, au sein du conseil d’ad-ministration, des interrogations se sont posées. Les encouragements du regretté général Simon et de ses successeurs à recruter, recruter et encore recruter ont peu été suivis d’effets. Des sections, encore peu nombreuses, ont sombré, une réorganisation territo¬riale a pu, un temps, redonner une apparence de cohérence à notre dispositif. Depuis quelques années, le processus s’accélère, nous ne compensons plus notre attrition. Certes, on trouve chez certains le dynamisme qui fait défaut à d’autres, mais ils ne sont pas assez nombreux, le déclin nous guette.
Je ne sais où aura lieu le congrès 2014, ni s’il aura lieu. Ce n’est pas neutre ! Cela veut dire que, sans solution alternative, nous nous en tiendrons à l’obli¬gation statutaire d’une assemblée générale, avec les conséquences que je vous laisse imaginer. « La vérité fait souvent mal à voir, mais qu’importe, ô mon oeil, regarde ». Lorsqu’en 2002 la section du Var a posé sa candidature pour accueillir un prochain congrès, la réponse fut « attendez votre tour » ! Il a eu lieu en 2006.
Hors congrès, une solution transitoire, qui règlerait le problème pour 2014, serait de faire appel aux installations de la Fédération Maginot et de nous replier au Domaine de la Grande Garenne, à Neuvy sur Barangeon, au centre de l’hexagone. Le prési¬dent va prendre les contacts nécessaires. Mais la question reste posée pour les années suivantes…

 

Arrivée de madame Adeline Hazan, maire de Reims

 

Madame le maire nous fait l’honneur de sa pré¬sence, malgré un emploi du temps compliqué. Elle réitère les souhaits de bienvenue de monsieur Laval, nous présente sa cité avec son long et lourd passé historique, celui des rois, celui des guerres, elle nous lit la citation de Reims obtenue dès la fin de la première guerre mondiale ; enfin, en termes généreux pour ce que nous représentons à ses yeux, elle nous souhaite un bon congrès à Reims.

 

Approbation du CR de l’AG 2012 à Nice

 

Le compte-rendu de l’Assemblée Générale de 2012 a été porté à la connaissance de tous les membres de l’Association par sa diffusion dans le n° 94 de la revue « FLOREAL AN X ». N’ayant donné lieu à aucune remarque, il est approuvé à l’unanimité.

 

Mise en place du bureau de vote

 

Le bureau de vote pour la réélection des membres « renouvelables » et l’élection des nouveaux membres est constitué de :
Président de bureau : Colonel Jean MAUGER
Assesseur : Monsieur SCIRE
Le secrétariat est assuré par Madame R.M. LACORRE.

 

Rapport d’Activité 2012 par le Colonel Ph. RANDOT Evolution des effectifs

 

Effectifs Titulaires Héritiers Associés Total
au 31-12-2011 2536 829 139 3504
au 31-12-2012 2379 771 133 3283
Total -157 -58 -6 -221

Il est rappelé que les comptes-rendus d’activité sont essentiels pour apprécier le dynamisme d’une Section et comprendre ses problèmes.
Des Sections se trouvent en danger, faute de respon¬sable, soit du Président ou du Trésorier dont l’exis-tence est indispensable. Il est nécessaire de renfor¬cer les bureaux des Sections pour éviter de se trou¬ver face à cette situation, ce qui a tendance à entraî¬ner leur disparition rapide.
Le Congrès de Nice d’octobre 2012, organisé par le Président F. RABUT a été une réussite et fût marqué par plusieurs manifestations prestigieuses.
L’Association continue à faire le maximum pour être présente aux manifestations officielles. Il faut recruter des jeunes et les inciter à prendre des responsabilités.
Approbation du Rapport d’Activité :
Vote à main levée — approbation à l’unanimité.

 

Rapport financier 2012 par le Colonel Alain LATHOUMETIE, Trésorier National

 

L’exercice 2012 se solde par un résultat négatif de 3.461 €
Contrairement à l’année 2011, les cotisations Titulaires sont en nette diminution 46.259 € contre 52 546 €, soit un déficit de 6.287 €
Les cotisations Héritiers, jusqu’à présent stables ont également diminués : 8 026 € en 2011 à 6.287 € en 2012.
Cette diminution est due au non-paiement des coti¬sations pour la majorité des cas, non compensée par de nouvelles adhésions.
Le compte de résultat s’élève à 222.114 €
Les frais généraux ont augmenté, ceci dû principa¬lement aux augmentations de charges diverses.
La trésorerie du Siège s’élève à 98 119 € contre 108 834 € en 2011.
La trésorerie des Sections s’élève à 241 912 € Comme vous le confirmera le Contrôleur aux Comptes, certaines sections n’ont pas envoyé leur compte rendu fmancier, le compte des sections faisant partie des comptes de l’Association, doivent obligatoirement être présentés à tous contrôles des autorités. La situation est saine, grâce à une gestion rigoureuse mais très fragile. Si les recettes continuent à diminuer, il y aura un risque certain pour la pérennité de l’association, qui sans la vigilance et la rigueur des présidents et des trésoriers, faute de moyens d’existence, pourrait disparaître.

Approbation du Rapport Financier 2012 : Vote à main levée approuvé à l’unanimité.

A la suite de la présentation de ce rapport, le Président intervient pour annoncer à l’assemblée qu’une augmentation des cotisations a été votée à l’unanimité du conseil d’administration moins trois voix. Elle prend effet pour 2014, de la manière suivante :
• 36 € pour les Titulaires et les Associés
• 20 € pour les Héritiers

Présentation du budget prévisionnel qui est approuvé à l’unanimité.

 

Présentation des candidats au C.A. par M. Pierre LANVERS, Vice-Président National

 

Election du tiers renouvelable :

Colonel Ph. DEHECQ et Vice-Amiral MARTIN. Nouvelles candidatures :
M. R. BAYLE, Général B. NICOLAS, Colonel J.L. NOËL et M. Jean ROUX - MI.

Réponses aux questions diverses — pas de questions soumises

Résultats des élections au C.A. Sont élus : M. R. BAYLE, Colonel Ph. DEHECQ, Vice-Amiral C. MARTIN, Général B. NICOLAS, Colonel J.L. NOËL et M. J. ROUX.

 

Mot de clôture par le président, sous forme de deux citations

 

«  Le secret du bonheur, c’est la liberté, et le secret de la liberté, c’est le courage »
«  Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve »

L’ordre du jour étant épuisé, le Vice-Amiral MAR¬TIN remercie les assistants et clôt l’Assemblée Générale.

Il est 18heures, et nous allons répondre à l’invitation de la municipalité.


Des photos et des films de cet événement sont disponibles :


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois